Santé - Sécurité - Conditions de travail

Souhaitez-vous affiner votre recherche ?

Les sujets liés à la santé, à la sécurité et aux conditions de travail posent nombre de questions et problèmes parfois difficiles à résoudre, souvent lourds de conséquences tant pour l’employeur que pour les salariés.

Le coût annuel des maladies et accidents professionnels est estimé à 70 milliards d’euros par an.
Le renforcement des obligations juridiques en matière de santé et sécurité au travail oblige aujourd’hui les acteurs de prévention (chefs d’établissement, membres du CSE, ingénieur sécurité prévention, consultants, intervenants en prévention des risques professionnels, médecins du travail…) à proposer et à mettre en place une politique de prévention des risques professionnels cohérente et efficace.
D’ailleurs, certaines catégories de salariés bénéficient de règles particulières de protection contre le licenciement : la femme enceinte, la victime d’un accident du travail, d’une maladie professionnelle, d’un harcèlement ou encore les représentants du personnel.

Malgré cela, certains événements de la vie du salarié (accident, maladie, vieillissement…) peuvent avoir une incidence sur sa capacité à occuper son poste de travail. À l’issue d’une procédure spécifique et complexe, le médecin du travail peut le déclarer inapte : de cet avis découle pour l’employeur une obligation de reclassement du salarié (obligation assouplie dans certaines circonstances par la loi du 8 août 2016). En cas d’impossibilité de reclassement, l’employeur peut procéder au licenciement du salarié pour inaptitude ou doit, à défaut, reprendre le versement des salaires. Le risque de contentieux est élevé pour les employeurs qui méconnaissent les règles applicables en la matière.

La maladie d’un salarié emporte une série de conséquences pour lui, pour son employeur mais également pour l’assurance maladie. L’arrêt de travail, justifié en temps utile auprès de l’employeur par un certificat médical, entraîne la suspension du contrat de travail. Durant cette période, le salarié conserve néanmoins des droits découlant de son contrat de travail et n’est pas exonéré de la totalité des obligations qui en découlent.

Pour aller plus loin : Santé, sécurité et conditions de travail au quotidien, Formulaires ProActa santé, sécurité au travail
Lire la suite 

Les offres en ligne

Solveo RH
Solveo RH
Mettre en œuvre vos procédures administratives et juridiques en gestion et droit du travail : contrats de travail, rupture conventionnelle, CSE, congés...
Une question sur un produit ?
Nous vous recontactons gratuitement dans les plus brefs délais !
1
Une question sur un produit ?
Nous vous recontactons gratuitement
Je souhaite être rappelé
Un besoin ? Une question ?
Je souhaite être contacté par un commercial
Vous devez cocher la case captcha ci-dessus
Rappelez-moi
Une question sur votre abonnement ? Une facture ?
Notre service client est à votre écoute via notre formulaire ou par téléphone :
Voir les mentions légales

Mentions légales

Les informations comportant un astérisque sont obligatoires pour le traitement de votre demande.

Wolters Kluwer France, en tant que responsable de traitement, met en œuvre des traitements de données à caractère personnel ayant pour finalité le traitement de votre demande ainsi que pour des opérations commerciales.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, d’interrogation, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données à caractère personnel ou une limitation du traitement vous concernant. [Lire la suite]

Lorsque votre consentement constitue la base légale du traitement, vous disposez du droit de retirer votre consentement, à tout moment, sans porter atteinte à la légitimité du traitement fondé sur le consentement effectué avant le retrait de celui-ci.

Vous disposez également d’un droit de vous opposer à tout moment, pour des raisons tenant à votre situation particulière, à un traitement des données à caractère personnel ayant comme base juridique l’intérêt légitime de Wolters Kluwer France, ainsi que d’un droit d’opposition à la prospection commerciale, y compris le profilage.

Vous disposez en outre du droit de définir des directives spécifiques et générales relatives au sort de vos données personnelles après votre mort. En ce qui concerne les directives générales, elles devront être adressées à un tiers qui sera désigné par Décret.

Vous pouvez communiquer vos directives spécifiques post-mortem et exercer vos droits en vous adressant par courriel à l’adresse dédiée : FR‑rgpd@wolterskluwer.com ou par courrier à WKF (Service Client RGPD, Immeuble EUROATRIUM, 7 Rue Emmy Noether, CS90021, 93588 Saint-Ouen Cedex). Toute demande par courrier postal ou courriel devra, dans certains cas, être accompagnée de la photocopie d’un titre d’identité portant votre signature et préciser l’adresse à laquelle devra vous parvenir la réponse.

Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles par Wolters Kluwer France, voir notre politique de confidentialité [ici].

Nous contacter
Nous avons bien reçu votre demande et vous recontacterons dans les meilleurs délais.