Vous avez aimé cette vidéo ?

Recevez les vidéos suivantes en vous inscrivant à notre newsletter !
MON ENTREPRISE
MOI
* Champs obligatoires
Vous devez cocher la case captcha ci-dessus
Je m'abonne

Egalité professionnelle femmes/hommes : "3 questions" à Sophie Sanchez, directrice générale du Groupe Synergie

En janvier dernier, le groupe Synergie a obtenu le label Afnor de l'égalité professionnelle femmes/hommes. Une distinction décernée à seulement 82 entreprises en France alors que ce label existe depuis 2004. Directrice générale du groupe de travail temporaire, Sophie Sanchez revient sur les raisons qui ont poussé son entreprise à obtenir ce label, et ce qu'elle attend de cette récompense.

Pourquoi postuler au label Afnor à l’égalité professionnelle femmes /hommes ?

Nous avons voulu confronter nos 10 ans de pratique à un label officiel remis par l’Afnor, donc une représentation de l’Etat.
Ainsi, au Groupe Synergie, nous avons démarré il y a 10 ans. Nous avons commencé à intégrer ce sujet dans notre politique des ressources humaines au profit de nos équipes permanentes. Ce sont celles qu’on retrouve dans les cabinets de recrutement et d’agence de travail temporaire. Puis, il y a 5 ans, avec cette expérience, nous nous sommes dits que nous devions également la mettre à profit de nos clients et de nos intérimaires.
Par conséquent, nous avons créé une mission dédiée à l’égalité professionnelle homme/femme qui travaille aujourd’hui, notamment, sur la féminisation des emplois dans des secteurs plutôt masculin, particulièrement l’industrie, l’informatique, le BTP et tant d’autres…

Comment avez-vous obtenu ce label ?

Tout d’abord par une volonté.
Pour que cela fonctionne, il faut un sponsor fort et il faut que ce soit un projet qui soit porté idéalement par la direction de l’entreprise. Ce qui a été le cas chez Synergie.

Ensuite, nous avons commencé par discuter de ce sujet avec les représentants du personnel. C’est aussi notre manière de voir le dialogue social dans l’entreprise et c’est indispensable pour que le sujet soit incarné par tous.

Puis nous avons travaillé sur des documents réglementaires classiques pour tout entreprise. En somme le rapport annuel comparé hommes / femmes.
Il y a 10 ans, nous avons fait les constats suivants : écarts de salaire entre les hommes et les femmes, sous-représentation des femmes dans les postes d’encadrement, dans les statuts cadres, des femmes trop peu présentent dans des métiers traditionnellement occupés par des hommes, les métiers commerciaux, les métiers de management.
Par conséquent, au bout de 10 ans, nous sommes très satisfaits de constater que les femmes occupent plus de 60% des postes, que nous avons 0,5% d’écart entre les femmes et les hommes qui exercent des emplois similaires à compétences identiques, autant d’effets positifs sur des bonnes pratiques..

Quels bénéfices en attendez-vous ?

Nous allons l’afficher car nous voulons le faire savoir.
En matière de marque employeurs nous attendons forcément un bénéfice. C’est le reflet de notre ADN, de notre culture d’entreprise donc nous sommes fiers de l’afficher. Nous allons également faire de la publicité par rapport aux activités que l’on fait au profit de nos clients ainsi que de nos intérimaires.
Cela rentre dans notre politique RSE mais c’est aussi un bénéfice pour la responsabilité sociale de nos clients.
De plus, en interne, ça va permettre de continuer nos engagements parce que le combat n’est pas terminé et nous sentons déjà la fierté de nos équipes d’avoir reçu ce label car c’est aussi le fruit de leur travail et nous sentons leur désir et leur volonté de continuer à incarner ce label.