Vous avez aimé cette vidéo ?

Recevez les vidéos suivantes en vous inscrivant à notre newsletter « La semaine RH » de liaisons-sociales.fr !
MON ENTREPRISE
MOI
* Champs obligatoires
Vous devez cocher la case captcha ci-dessus
Je m'inscris

Les informations comportant un astérisque sont obligatoires pour le traitement de votre demande.

Wolters Kluwer France, en tant que responsable de traitement, met en œuvre des traitements de données à caractère personnel ayant pour finalité le traitement de votre demande ainsi que pour des opérations commerciales.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, d’interrogation, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données à caractère personnel ou une limitation du traitement vous concernant. [Lire la suite]

Lorsque votre consentement constitue la base légale du traitement, vous disposez du droit de retirer votre consentement, à tout moment, sans porter atteinte à la légitimité du traitement fondé sur le consentement effectué avant le retrait de celui-ci.

Vous disposez également d’un droit de vous opposer à tout moment, pour des raisons tenant à votre situation particulière, à un traitement des données à caractère personnel ayant comme base juridique l’intérêt légitime de Wolters Kluwer France, ainsi que d’un droit d’opposition à la prospection commerciale, y compris le profilage.

Vous disposez en outre du droit de définir des directives spécifiques et générales relatives au sort de vos données personnelles après votre mort. En ce qui concerne les directives générales, elles devront être adressées à un tiers qui sera désigné par Décret.

Vous pouvez communiquer vos directives spécifiques post-mortem et exercer vos droits en vous adressant par courriel à l’adresse dédiée : FR‑rgpd@wolterskluwer.com ou par courrier à WKF (Service Client RGPD, Immeuble EUROATRIUM, 7 Rue Emmy Noether, CS90021, 93588 Saint-Ouen Cedex). Toute demande par courrier postal ou courriel devra, dans certains cas, être accompagnée de la photocopie d’un titre d’identité portant votre signature et préciser l’adresse à laquelle devra vous parvenir la réponse.

Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles par Wolters Kluwer France, voir notre politique de confidentialité [ici].

Lanceur d'alerte : « 3 questions » à Leslie Nicolaï, avocate associée, cabinet Factorhy avocats

Leslie Nicolaï, avocate associée au sein du cabinet Factorhy Avocats, propose un décryptage de la loi du 21 mars 2022 renforçant le rôle et le statut protecteur des lanceurs d’alerte.

Quelles sont les nouvelles possibilités d’action des lanceurs d’alerte ?

Il y a trois modifications principales qui ont été apportées à la définition du lanceur d’alerte par la loi du 21 mars 2022 à la loi Sapin 2

  • La première porte sur la personne du lanceur d’alerte. Jusqu’à présent il fallait que la personne agisse de manière désintéressée et de bonne foi. On abandonne le critère de – manière désintéressée – pour lui substituer : sans contrepartie financière.
  • La deuxième porte sur l’objet de l’alerte en elle-même. La loi Sapin 2 prévoyait que seules les violations graves et manifestes pouvaient donner lieu à une alerte. Désormais, une seule violation du droit de l’union est envisagée
  • La troisième porte sur le critère lié à la connaissance personnelle par le lanceur d’alerte des faits qu’il signale. Dorénavant, c’est uniquement s’il n’en a pas eu connaissance dans le cadre professionnel qu’il devra en avoir eu une connaissance personnelle.

De quelle protection juridique bénéficient-ils ?

Tout d’abord, les lanceurs d’alerte ont désormais la possibilité de s’adresser au défenseur des droits pour être sûrs de leur qualité de lanceur d’alerte.

Ensuite, le deuxième point qui évolue et qui est important, c’est une irresponsabilité civile au bénéfice des lanceurs d’alerte. En effet, dorénavant, même s’ils dénoncent des faits qui ne sont pas avérés mais de bonne foi, ils ne peuvent engager leur responsabilité civile.

De plus, la protection dont bénéficient également les facilitateurs de l’alerte qui peuvent être des personnes physiques ou morales. Ils bénéficient de la même protection que les lanceurs d’alerte.

Par ailleurs, les aides financières qui ont été mis en place au bénéfice des lanceurs d’alerte. Par conséquent, il y a des aides financières à la foi pour les frais de justice mais également pour avoir des provisions et des moyens de subvenir à leurs besoins dans le cas où le fait d’avoir lancé l’alerte a eu des conséquences grave sur leur situation financière.

Enfin, le règlement intérieur devrait être mis à jour à compter du 1er septembre 2022. Y intégrera l’existence de dispositif de protection au bénéfice des lanceurs d’alerte.

Quelles sont les évolutions à noter concernant la procédure de signalement ?

Aujourd’hui il existe trois niveaux de signalement au bénéfice des lanceurs d’alerte.

  • Premier niveau : le signalement interne à l’entreprise ;
  • Deuxième niveau: le signalement externe ;
  • Troisième niveau : la divulgation publique

Demain, avec l’entrée en vigueur de la loi du 21 mars 2022, les lanceurs d’alerte auront plusieurs choix. Effectuer un signalement interne au préalable ou directement un signalement externe voire une divulgation publique dans certains cas.

Par ailleurs, les modalités de signalement ont évolué. Désormais, nous pouvons mettre en place des procédures pour les lanceurs d’alerte au niveau du groupe. Auparavant c’était au niveau de l’entreprise.

Enfin, les lanceurs d’alertes peuvent être des lanceurs d’alerte externes et faire des signalements internes. Par exemple des anciens salariés, des candidats à un poste ou encore des organisations patronales.

1
Une question sur un produit ?
Nous vous recontactons gratuitement
Je souhaite être rappelé
Un besoin ? Une question ?
Je souhaite être contacté par un commercial
Vous devez cocher la case captcha ci-dessus
Rappelez-moi
Une question sur votre abonnement ? Une facture ?
Notre service client est à votre écoute via notre formulaire ou par téléphone :
Voir les mentions légales

Mentions légales

Les informations comportant un astérisque sont obligatoires pour le traitement de votre demande.

Wolters Kluwer France, en tant que responsable de traitement, met en œuvre des traitements de données à caractère personnel ayant pour finalité le traitement de votre demande ainsi que pour des opérations commerciales.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, d’interrogation, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données à caractère personnel ou une limitation du traitement vous concernant. [Lire la suite]

Lorsque votre consentement constitue la base légale du traitement, vous disposez du droit de retirer votre consentement, à tout moment, sans porter atteinte à la légitimité du traitement fondé sur le consentement effectué avant le retrait de celui-ci.

Vous disposez également d’un droit de vous opposer à tout moment, pour des raisons tenant à votre situation particulière, à un traitement des données à caractère personnel ayant comme base juridique l’intérêt légitime de Wolters Kluwer France, ainsi que d’un droit d’opposition à la prospection commerciale, y compris le profilage.

Vous disposez en outre du droit de définir des directives spécifiques et générales relatives au sort de vos données personnelles après votre mort. En ce qui concerne les directives générales, elles devront être adressées à un tiers qui sera désigné par Décret.

Vous pouvez communiquer vos directives spécifiques post-mortem et exercer vos droits en vous adressant par courriel à l’adresse dédiée : FR‑rgpd@wolterskluwer.com ou par courrier à WKF (Service Client RGPD, Immeuble EUROATRIUM, 7 Rue Emmy Noether, CS90021, 93588 Saint-Ouen Cedex). Toute demande par courrier postal ou courriel devra, dans certains cas, être accompagnée de la photocopie d’un titre d’identité portant votre signature et préciser l’adresse à laquelle devra vous parvenir la réponse.

Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles par Wolters Kluwer France, voir notre politique de confidentialité [ici].

Nous contacter
Nous avons bien reçu votre demande et vous recontacterons dans les meilleurs délais.