Vous avez aimé cette vidéo ?

Recevez les vidéos suivantes en vous inscrivant à notre newsletter !
MON ENTREPRISE
MOI
* Champs obligatoires
Vous devez cocher la case captcha ci-dessus
Je m'abonne

Les informations comportant un astérisque sont obligatoires pour le traitement de votre demande.

Wolters Kluwer France, en tant que responsable de traitement, met en œuvre des traitements de données à caractère personnel ayant pour finalité le traitement de votre demande ainsi que pour des opérations commerciales.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, d’interrogation, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données à caractère personnel ou une limitation du traitement vous concernant. [Lire la suite]

Lorsque votre consentement constitue la base légale du traitement, vous disposez du droit de retirer votre consentement, à tout moment, sans porter atteinte à la légitimité du traitement fondé sur le consentement effectué avant le retrait de celui-ci.

Vous disposez également d’un droit de vous opposer à tout moment, pour des raisons tenant à votre situation particulière, à un traitement des données à caractère personnel ayant comme base juridique l’intérêt légitime de Wolters Kluwer France, ainsi que d’un droit d’opposition à la prospection commerciale, y compris le profilage.

Vous disposez en outre du droit de définir des directives spécifiques et générales relatives au sort de vos données personnelles après votre mort. En ce qui concerne les directives générales, elles devront être adressées à un tiers qui sera désigné par Décret.

Vous pouvez communiquer vos directives spécifiques post-mortem et exercer vos droits en vous adressant par courriel à l’adresse dédiée : FR‑rgpd@wolterskluwer.com ou par courrier à WKF (Service Client RGPD, Immeuble EUROATRIUM, 7 Rue Emmy Noether, CS90021, 93588 Saint-Ouen Cedex). Toute demande par courrier postal ou courriel devra, dans certains cas, être accompagnée de la photocopie d’un titre d’identité portant votre signature et préciser l’adresse à laquelle devra vous parvenir la réponse.

Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles par Wolters Kluwer France, voir notre politique de confidentialité [ici].

"3 Questions" à Cyril Chabanier, président de la CFTC

Liaisons-sociales.fr a rencontré Cyril Chabanier, le nouveau président de la CFTC, élu pour quatre ans à la tête de la confédération chrétienne lors du congrès national de Marseille, qui s'est tenu du 5 au 8 novembre dernier.

Vous êtes le nouveau président de la CFTC. Quels sont les points saillants de votre feuille de route ?

Premièrement, une redéfinition de la valeur travail.
À la CFTC (Confédération française des travailleurs chrétiens), nous souhaitons que soit pris en compte l’ensemble des temps de vie. Toute activité génératrice d’une utilité sociale doit être prise en compte dans les revenus et dans la création de droit.

Deuxièmement, de pouvoir agir sur l’ensemble des leviers en même temps. Ces leviers servent à l’épanouissement de la personne. C’est-à-dire à la fois la rémunération, mais également toutes les questions de logements, de transport, de mobilité, de formation… Il s’agit de traiter tous ces sujets-là en même temps.

Troisièmement, il existe toute une question autour de la façon de faire du syndicalisme avec un changement de conception.
Ne plus attacher une personne au syndicat, mais attacher le syndicat à la personne, créer du lien, créer une communauté, ce qui nous paraissait très important.
Ce n’est plus un syndicalisme de service, mais un syndicalisme au service.
En parallèle, bien que ça ne soit pas dans la feuille de route, mais une volonté de ma part, je souhaite rajeunir et féminiser nos instances, ce qui aujourd’hui, est une réussite.

Comment comptez-vous faire progresser la CFTC dont la représentativité est menacée ?

Je n’aime pas trop le terme « menacée », car je ne pense pas que la représentativité soit menacée à la CFTC.
Elle est fragile, car nous ne sommes pas très loin de la limite des 8 % (9,30 % aujourd’hui).
Cependant, elle n’est pas très menacée dans le sens où, à la CFTC, nous avons, à la fois en termes d’adhérents et, à la fois, en termes de voix. Par conséquent c’est une progression constante d’année en année. De fait nous sommes plutôt sur une trajectoire positive et elle n’est pas menacée.
Maintenant, il faut la dynamiser, il faut l’accentuer. En modifiant notre façon de faire du syndicalisme qui est important, il y a maintenant une très grande politique d’implantation. Notre difficulté n’est pas que la CFTC plaise. Quand elle est présente dans une entreprise, on fait des très bons scores. Notre problématique, c’est que nous ne sommes pas suffisamment présents dans un grand nombre d’entreprises. En somme, c’est vraiment une question d’implantation de la CFTC.

Comment comptez-vous vous démarquer des autres syndicats réformistes, CFDT et Unsa ?

À la CFTC nous avons la chance, par nos valeurs et notre histoire, d’être intrinsèquement déjà différents.

Nous avons cette inspiration sociale chrétienne, nous avons des valeurs d’humanisme, de réformisme et de dignité de la personne qui nous différencie déjà dans nos propres gènes.
Ensuite, nous avons des thématiques qu’aujourd’hui, nous sommes quasiment les seuls à défendre. Si je prends l’exemple des retraites, qui est un thème actuel, par exemple, la majoration dès le premier enfant est une demande qui a été uniquement faite par la CFTC. Ou cette grande injustice qui est aujourd’hui les pensions de réversion et qui a été mise à mal, nous avons aussi travaillé et demandé à ce que soit prit l’ensemble du revenu du couple avec 70 % pour le survivant. Ce sont deux thématiques qui, par rapport à nos valeurs et notre philosophie, que nous avons été les seuls à demander et qui nous différencient.

1
Une question sur un produit ?
Nous vous recontactons gratuitement
Je souhaite être rappelé
Un besoin ? Une question ?
Je souhaite être contacté par un commercial
Vous devez cocher la case captcha ci-dessus
Rappelez-moi
Une question sur votre abonnement ? Une facture ?
Notre service client est à votre écoute via notre formulaire ou par téléphone :
Voir les mentions légales

Mentions légales

Les informations comportant un astérisque sont obligatoires pour le traitement de votre demande.

Wolters Kluwer France, en tant que responsable de traitement, met en œuvre des traitements de données à caractère personnel ayant pour finalité le traitement de votre demande ainsi que pour des opérations commerciales.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, d’interrogation, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données à caractère personnel ou une limitation du traitement vous concernant. [Lire la suite]

Lorsque votre consentement constitue la base légale du traitement, vous disposez du droit de retirer votre consentement, à tout moment, sans porter atteinte à la légitimité du traitement fondé sur le consentement effectué avant le retrait de celui-ci.

Vous disposez également d’un droit de vous opposer à tout moment, pour des raisons tenant à votre situation particulière, à un traitement des données à caractère personnel ayant comme base juridique l’intérêt légitime de Wolters Kluwer France, ainsi que d’un droit d’opposition à la prospection commerciale, y compris le profilage.

Vous disposez en outre du droit de définir des directives spécifiques et générales relatives au sort de vos données personnelles après votre mort. En ce qui concerne les directives générales, elles devront être adressées à un tiers qui sera désigné par Décret.

Vous pouvez communiquer vos directives spécifiques post-mortem et exercer vos droits en vous adressant par courriel à l’adresse dédiée : FR‑rgpd@wolterskluwer.com ou par courrier à WKF (Service Client RGPD, Immeuble EUROATRIUM, 7 Rue Emmy Noether, CS90021, 93588 Saint-Ouen Cedex). Toute demande par courrier postal ou courriel devra, dans certains cas, être accompagnée de la photocopie d’un titre d’identité portant votre signature et préciser l’adresse à laquelle devra vous parvenir la réponse.

Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles par Wolters Kluwer France, voir notre politique de confidentialité [ici].

Nous contacter
Nous avons bien reçu votre demande et vous recontacterons dans les meilleurs délais.